Toolkit Docker/Kubernetes Rangers

Le toolkit Kubernetes des NET Azure Rangers :

Tutorial NET Core Web APi C# Docker/Kubernetes sous Linux dans Programmez Avril 2020

Dans le le Programmez de Avril 2020, retrouvez un article technique qui vous expliquera en détail comment faire un déploiementd e Web API C# NET Core sur docker/kubernetes sous Linux Ubuntu 19.10.

On y détaillera les étapes suivantes:

  • la création du Web API en C# NET Core
  • la configuration docker et le dockerfile
  • le build de l’image
  • le push en registry locale de l’image docker
  • la configuration helm en YAML (Infra as Code) pour déployer le Web API
  • la supervision du cluster dans le portail k8s
  • l’utilisation de kubectl pour avoir les informations des services
Visual Studio Code sous Linux avec une fenêtre Terminal

Stay tuned.

Visual Studio Code, SSH, Linux, Kubernetes…

Après 3 semaines d’études de Kubernetes sous Linux, j’y vois déjà plus clair au niveau du tooling. Le fonctionnement sous Linux est indispensable pour bien comprendre comment cela fonctionne : le cluster, les pods, le proxy, les services, kubectl

bash sous Ubuntu 19.10
Visual Studio Code avec une fenêtre Terminal en ssh depuis Windows

L’apprentissage de Kubernetes est assez complexe au premier abord car les docs sont tordues. On est loin de la prise en main façon Microsoft. J’ai du me faire mal et lire un book Kubernetes Up & Running de O’Reilly et la version française que mon éditeur DUNOD m’a envoyé gratuitement (merci).

Sinon c’était des recherches sur le web pour trouver les commandes à renseigner dans le bash terminal. On avance doucement. Sur le papier c’est pas dur:

  • création du Web API en NET Core C# NET via console dotnet new WebAPI
  • création & build de l’image Docker
  • push de l’image en registry privée locale
  • création d’un déploiement avec helm sur k8s en pointant sur l’image en registry privée
  • vérification dans le portail k8S que tout est ok (vert)
  • kubectl get services => récupération du port du NodePort du service
  • chrome: host_linux:nodeport/webapi et ça marche !

ça c’est la théorie car la machine Linux, quand elle veut pas, y a moment de solitude. On n’est pas dans un environnement intégré Microsoft avec des assistants et de l’ai de partout. Là, c’est Terminal bash et tu te dém…. !

Si vous suivez mes tutos, vous vous en sortirai. Au pire des cas, vous m’envoyez un email. 🙂