Mes résolutions Microsoft pour 2020.

(EMail envoyé à mes anciens collègues Microsoft)

Amis Softies,

Voici mes bonnes résolutions pour 2020…

Je vous fais une annonce: je souhaite retravailler pour Microsoft et plus particulièrement pour Corp. Cela passera peut-être par du Services avant, je ne sais pas mais j’y travaille. Comme je le disais à mes copains Alain et les zEric, travailler chez Microsoft était un rêve mais qui s’est arrêté brusquement. Je ne reviendrais pas sur cet épisode et les raisons de cet arrêt, la page est tournée.

Depuis que je suis MVP, j’ai accès à pleins de choses et c’est génial. Microsoft est the number 1 software company, ça ne fait aucun doute. Vous y travaillez et vous le savez. Cette entreprise est magnifique, les produits sont nickel et surtout la technologie est fantastique. Qui ne se prend pas de passion pour un SDK ou un produit ? Notre métier est fait de passion, de rire et de larmes. Les échecs d’aujourd’hui seront les succès de demain.

Quand je lis le code de Windows, c’est complexe mais c’est beau. Le code C++ contient quelque chose que ne possèdent pas les autres langages. Le style Microsoft à base de COM est très spécial. Le mix entre les types Windows (COM strings, VARIANT, UINT, DWORD, UNICODE LPWSTR, wchar_t et char *) et les types C++ (wstring et string) fait que le code est fait avec plusieurs styles. On trouve le code business fait la plupart du temps en composants COM ou en code C++ ISO et la glue spécifique en API Win32. Don Box disait « COM is love ». C’est vrai. Une coclass d’un composant COM, c’est une classe C++. On a une classe en mode shared_ptr, un ctor ambigu AddRef, un dtor ambigu Release, un cast QueryInterface pour obtenir les différentes interfaces (une classe C++ peut implémenter plusieurs interfaces et peut hériter de plusieurs classes contrairement à C# qui lui ne peut hériter que d’une seule classe).

Dans le code de Windows Terminal, il y par exemple le code WinUI du cadre (tabbed et Window et popup menu et menu) écrit en pure Windows API et XAML Islands, le code du cmd avec son char buffer engine, son interpreter et le code Windows ancestral réécrit en moderne C++. Le code est amélioré. C’est comme un bon Bourgogne, il se bonifie avec le temps. Le code C++98/03 est amélioré en code C++11/14 et progressivement ce Modern C++ fait que le code est nickel, il est beau ! Par exemple, j’ai fait une contribution avec PR (pull-request acceptée le 19 June 2019 https://github.com/microsoft/terminal/pull/1161 ) qui consistait à mettre un shared_ptr sur un raw pointer et à faire la plomberie qui va avec pour y jouer avec une référence derrière. La mémoire est libérée automatiquement via le pointeur intelligent (smart pointer). C’est beau. Il y a plein de TODO et FIXME dans le code pour améliorer le code legacy Windows. J’ai vu que cela fait 4 ans que le code du CMD est refactoré et amélioré. C’est peut-être ma mémoire qui me trahie mais je crois que c’est ça ; vu dans les commentaires de code. On ne se rend pas compte de la puissance des outils de Windows. Rien que l’archive de code GitHub du Windows Terminal (https://github.com/microsoft/terminal) fait 9.3 MB. Il y en a pour 6.3 MB de fichiers .h et .cpp. C’est pas mal déjà. Enorme pour un seul individu à comprendre. Le CMD est un outil complexe qui va au-delà d’un simple dir c:\ ! C’est un pilier de Windows. Nos admins système le savent bien.  Je compte bien continuer de m’investir encore un peu sur Windows Terminal car c’est passionnant. C’est ma première résolution.

Ensuite, il y a le CoreCLR (https://github.com/dotnet/runtime) qui est le runtime NET. Là je m’y mettre à fond car c’est une partie de mon avenir qui se joue la dessus. Je vais apprendre et potasser la bête pour bien comprendre comment ça marche. L’archive fait 99MB et unzipped ça fait 777MB. C’est énorme mais bon, y a les tests unitaire & co mais bon le code C++ fait environ une taille de 76MB sans les tests. Autant vous dire que c’est énorme de chez énorme. OK Windows fait 1 GB de source code mais la on parle juste du folder Windows\NET Framework mscoree.dll et compagnie… avec les DLL de la BCL system.xxx. & co. J’en ai pour 3 mois à naviguer, explorer et comprendre le code. C’est ma seconde résolution. Ensuite, je tente l’Issue… Faut que je me trouve un truc facile au début, un FIXME ou TODO basic pour rentrer dedans.

Ensuite il y a le code de Windows via le NDA Shared Source Initiative et là, c’est mon kiffe régulier : lire le code source de Windows. Pour ceux qui ne connaissent pas le C++, c’est l’occasion de s’y mettre. Achetez mon livre « Aide-Mémoire C++ » et demandez à avoir accès au code source de Windows et admirez la qualité du code des Ingénieurs Windows. J’ai énormément de respect pour le code de Windows. Depuis que j’ai mis la main sur le leak Windows NT4 et Windows 2000 (2 GB de source code) dans les années 2000/2002, j’ai passé de nombreuses heures à étudier ce code. Le kernel, les dlls RTL NTUser & co, le Shell, le File Explorer. C’est un roman de Star Wars en 350 Volumes. C’est beau. C’est complexe mais à la fois subtile et organisé. Putain, c’est bon ! C’est pour cela que je voue une admiration sans faille à Bill Gates. Windows est un fleuron de technologies. OK des fois c’est du bon vieux C/C++ mais ça marche vite et bien.

Quand j’ai découvert Windows Internals (7th edition Part 16th Edition Part 16th Edition Part 2). dans les années 2000, j’ai vu la vierge car cela m’a aidé à comprendre les sources Windows puis quand j’ai découvert les Windows Protocols (https://docs.microsoft.com/en-us/openspecs/protocols/ms-protocolslp/9a3ae8a2-02e5-4d05-874a-b3551405d8f9), ça a été le graal. Quand j’étais au Services en 2017, j’ai été surpris, les gens ne connaissent pas ça. La culture du NET fait que les gens sont très peu cultivés sur Windows alors que c’est le fleuron de la companie. OK, maintenant y a Azure mais bon Azure c’est Windows Server et Service Fabric et tout ça c’est Windows. Je fais abstraction de la partie Linux… Chaque Microsoftie devrait se voir offrir le livrer Windows Internals pour son arrivée dans l’entreprise !

Bref vous l’aurez compris, mon objectif c’est de bosser pour Corp. J’y travaille. Je vais trouver un moyen de tirer mon épingle du jeu via GitHub et mes relations avec l’équipe Visual C++ aux US. Mon pote Simon Brand est bien advocate C++ et vie pourtant à Edinburg, UK. La France c’est très spécial… Le C++ est limité. Les entreprises pour Services font, pour le développement avec les Technologies Microsoft, du C# / NET.

Bonne Année à toutes les copines.

Bises à mon mentor EricV. Bises à EricMitt. Bises à Alain.

Bises à Agnes , ma Directrice de Projet HEXV2 de OBS en 2006…. On se marrait bien avec GGray, PCP, Nicolas. Je suis toujours en relation avec les ex-collègues de OBS pour qui on devait remplacer leur système Linux (700.000) BAL POP/IMAP par Exchange Server via HMC… On se revoit régulièrement autour d’une bière avec Gael Roualland, le petit génie de OBS qui nous donnait du fil à retordre et ses potes de l’époque. Depuis que je suis passé aussi à Debian Linux et Ubuntu (C++ oblige), ils m’acceptent mais me chambrent en me disant que Microsoft est mon meilleur ennemi façon je t’aime moi non plus. Ils me disent de tout plaquer de builder que sur Linux et que j’aurais plus de succès qu’avec Microsoft… Je ne suis pas d’accord. 25 ans de C++ Microsoft, ça ne s’abandonne pas, au contraire, ça se monnaie. Et quand on aime, on ne compte pas ses efforts.

Christophe | www.christophepichaud.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *